Mesurer les pollens en temps réel ! Possible, utile ?

Mesurer les pollens en temps réel ! Possible, utile ?

Dans un monde où les capteurs sont partout, et servent à surveiller tout et n’importe quoi, la question d’obtenir les informations le plus rapidement possible est souvent un enjeu. Du coup, pour les allergiques, est-il possible d’avoir de l’information sur les pollens en temps réel ? Et surtout, peut-elle être utile ?

Différence entre la mesure et l’information pollinique : impact sur le temps réel

Si tu as lu tous nos articles, que ce soit chez LifyAir ou LivePollen, tu es probablement incollable sur les méthodes de surveillance des épisodes polliniques. Mais voici un rappel rapide de l’existant :

Commençons par jeter un œil sur les capteurs utilisés historiquement, qui utilisent la méthodologie HIRST et effectuent de véritables mesures et comptages de pollens. Tu as probablement aussi le souvenir que leur résultats sont analysés une fois par semaine, au microscope et que l’on est donc très loin du temps réel pour ces mesures. Même si des prévisions en temps réel, elles sont toujours basées sur des mesures antérieures et non mesurées à l’instant T.

Egalement et selon un autre procédé, les Pollinariums sentinelles diffusent assez rapidement les résultats des observations qu’ils effectuent, il s’agit d’observer à l’oeil nu un certain nombre de plantes et de déterminer la période d’émission de leurs pollens. L’allergique peut donc être informé rapidement sur la pollinisation ou non de telle ou telle espèce.

C’est une information quasi temps réel, intéressante, mais qui ne quantifie pas les de pollens émis par la plante car il est impossible à l’œil nu de compter les dizaines voir les centaines de milliers de grains microscopiques à l’œil nu.

Viennent en suite les applications mobiles basées sur le remote sensing, c’est à dire l’agrégation de données multiples issues de tous types de sources hétérogènes, elle sont loin de pouvoir rivaliser avec la donnée mesurée en proximité. Elles fonctionnent à partir de modèles qui au mieux donnerons des résultats pochent aux modèles actuels qui méritent encore d’être améliorés et pourquoi pas grâce à la mesure en temps réel.

Lify Air propose des capteurs automatiques en temps réel qui révolutionnent la vision préventive des allergies aux pollens en proposant du temps réel de proximité dans les villes.

Intérêt de l’information pollinique en temps réel

Nous avons déjà évoqué la raison pour laquelle il est utile de mesurer les pollens à l’échelle locale, et non sur des zones géographiques trop larges. Mais le temps réel est-il particulièrement important ?

La réponse est qu’il est fondamental d’améliorer la résolution temporelle des mesures car beaucoup de phénomènes locaux évolutifs se produisent en matière d’émissions des pollens, phénomènes qui échappent largement à tout autre procédé. Mais cette réponse doit être nuancée sur le pas temporel de cette information qui dépend de chaque allergique et de sa propre sensibilité.

L’information pollinique temps réel comme information de prévention

Les allergologues préconisent régulièrement à leurs patients de prendre leurs traitements « dès exposition aux pollens ». Tu conviendras que les mots ont un sens, et qu’ils ne parlent pas de se soigner « dès apparition des symptômes ». C’est normal : la plupart du temps, l’allergique passe par une phase asymptomatique avant qu’il ne déclenche des réactions allergiques.

Cette phase dite « Asymptomatique » est plus ou moins longue et parfois quasi inexistante, selon la sensibilité de chacun. Mais tu comprends du coup immédiatement la conséquence de cette phase. Si tu prends ton traitement dès que tu es exposé, tu peux éviter ou en tout cas limiter ta crise allergique.

De même, si tu es informé en amont, tu vas pouvoir adopter les bons comportements pour éviter la crise d’allergie. Par exemple te laver les cheveux en rentrant chez toi, ou encore éviter d’étendre ton linge dehors si tu constates un pic pollinique. Voire adapter tes pratiques sportives pendant la période pollinique !

Instantanéité des données polliniques à géométrie variable

Mais la notion de temps réel est à géométrie variable. L’instantanéité permanente s’adapte mal à la problématique des allergies aux pollens.

En effet, les pollens pouvant être émis par bouffées, les concentrations instantanées, au niveau du capteur, peuvent varier rapidement d’une minute sur l’autre. Et c’est la même chose autour de toi.

Tu as probablement mieux à faire que de rester ton smartphone vissé à la main pour recevoir l’information en direct. Nous avons suivi les besoins exprimés par les allergiques : Utiliser un indicateur glissant, qui soit actualisé en permanence pour couvrir les 24 dernières heures.

Cet indicateur garde un référentiel représentatif des dernières 24h, et est enrichi des données mesurées en temps réel !

Participe à la conversation

Suis-nous sur Insta !

GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner