Les liens entre rhinite allergique et apnée du sommeil

Les liens entre rhinite allergique et apnée du sommeil

Etant allergique, tu te réveilles souvent fatigué ? Tes allergies peuvent causer des troubles respiratoires comme l’apnée du sommeil. Même un simple nez bouché peut favoriser son apparition. Eh oui, si tu ne traites pas ton allergie, elle risque d’avoir des conséquences sur ton sommeil et plus tard sur ta qualité de vie 😩​​.

Mais la rhinite allergique, c’est quoi ?…

C’est l’une des premières manifestations de l’allergie. Elle peut être liée à l’allergie aux pollens, mais aussi aux acariens ou aux poils d’animaux. Elle se manifeste par un nez bouché, qui démange et qui coule, alors que tu n’as pas de fièvre. Tu peux aussi avoir les yeux qui grattent et qui pleurent sans que tu sois triste. 😭 Si tu coches toutes ces cases, tu peux commencer à te poser des questions et surtout, consulte un médecin pour en avoir le cœur net.

Qu’en est-il de l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil est un trouble respiratoire qui se manifeste par l’interruption ou la réduction de ta respiration durant ton sommeil. Il s’agit de pauses respiratoires de 10 à 30 secondes qui peuvent se répéter plusieurs fois dans la nuit. Sans que tu ne t’en rendes compte, tu te réveilles pour reprendre ta respiration car tu es en manque d’oxygène. Ces réveils répétés altèrent la qualité de ton sommeil. Voilà pourquoi les personnes qui en souffrent sont toujours fatiguées, même après une nuit de sommeil.

Cette maladie peut avoir un impact sur tes activités quotidiennes. Tu peux t’endormir au cours de la journée. Tu peux avoir des difficultés pour te concentrer et mémoriser des choses, ce qui peut impacter tes performances au travail ou à l’école. D’ailleurs, le taux d’accident de voiture et d’accident au travail est plus élevé chez les personnes souffrant d’apnée du sommeil.

Et comment une rhinite allergique peut conduire à une apnée du sommeil ?

Si tu ne soignes pas ta rhinite allergique, les conséquences sur la qualité de ton sommeil peuvent être importantes. En France, l’apnée du sommeil concerne 15% de la population. Et la rhinite allergique entre 20% et 30% de la population. Selon l’association Alliance Apnée, la probabilité d’être concerné par l’apnée du sommeil augmente de 44% quand on souffre déjà d’une rhinite allergique. 🤧​

La rhinite allergique peut t’obliger à respirer par la bouche si tu as le nez bouché. Or, pendant l’enfance, dormir en respirant par la bouche peut favoriser un défaut de croissance de l’os de la mâchoire qui est un facteur prédictif de l’apnée du sommeil.

En plus, les rythmes circadiens, les périodes où l’on n’est réveillé et celles où l’on dort, peuvent avoir une influence sur ton sommeil et tes allergies. En effet, un sommeil non récupérateur peut accentuer tes réactions inflammatoires et donc tes crises d’allergies.

Participe à la conversation

Suis-nous sur Insta !

Error validating access token: Session has expired on Tuesday, 01-Aug-23 00:52:10 PDT. The current time is Thursday, 29-Feb-24 02:48:04 PST.
Consentement à l'utilisation de Cookies selon le RGPD avec Real Cookie Banner