Préparer ton rendez-vous avec un allergologue

Préparer ton rendez-vous avec un allergologue

La consultation en allergologie fait partie des rendez-vous les plus longs à obtenir. Il faut parfois attendre 6 à 7 mois pour être reçu par un allergologue. Ce délai est dû à l’explosion ces dernières années de la population allergique : 3% de la population en 1970, contre 30% actuellement. En France, le nombre insuffisant de 1700 allergologues n’aide pas non plus à diminuer cette attente. 

Lorsque le rendez-vous arrive, je parie que tu ne veux pas perdre de précieuses minutes. On t’aide à te préparer afin de sortir de ton rendez-vous le plus soulagé possible.

Étape 1 : Rassemble tes questions

La première chose à faire est de rassembler les sujets que tu souhaites aborder avec ton allergologue. C’est encore plus vrai pour une première consultation. Lorsque le délai d’attente est long, il arrive qu’on oublie ses diverses inquiétudes et même certains symptômes. Tu peux parfois avoir l’impression de ne plus savoir ce que tu fais là.  

Quelles questions poser à ton médecin ? Tu peux discuter de l’évolution de ton allergie au fil du temps. Tu peux également le questionner sur les traitements potentiels.  

Tu n’es pas non plus obligé de n’avoir que des questions d’ordre médical. Etre allergique, ce n’est pas seulement une condition médicale. Cela a aussi un fort impact sur ton mode de vie. Donc, poser des questions sur comment améliorer ton quotidien est tout à fait valable.  

Tu souhaites peut-être aussi avoir des conseils sur les précautions à prendre pour voyager ou avoir des informations si un de tes enfants est concerné.

Étape 2 : Enregistre tes antécédents médicaux pertinents

En plus de tes questions, note tes antécédents et une chronologie de tes symptômes liés à l’allergie. Plus tu transmets de détails, plus tu facilites le diagnostic et le travail de ton médecin. 

Besoin d’aide pour retracer la chronologie de tes symptômes ? L’appli LivePollen te permet de noter facilement tes différentes réactions. Si ce n’est pas déjà fait, tu peux télécharger l’appli ici.

Étape 3 : Mène tes propres recherches

Connaître certaines informations peut fluidifier la conversation avec ton médecin et t’aider à prendre des décisions plus éclairées. Cependant, veille à effectuer ces recherches sur des sites fiables. Le Dr Google peut t’emmener vers des informations peu documentées ou alarmistes. Il est donc essentiel de garder à l’esprit que ton médecin sera ta source la plus fiable. 

Pour commencer tes recherches, tu peux consulter les sites des organisations de surveillance de la qualité de l’air comme le réseau Atmo ou des associations d’allergiques : Asthme-Allergies et AFPRAL par exemple.

Face à des conseils originaux, voire insolites, vérifie si le site ou la personne qui les diffuse a des préjugés ou des liens avec des marques qui pourraient influencer leur discours. 

Lorsque tu présentes ces informations à ton allergologue, fais-le sous forme de discussion. Et rappelle-toi que la lecture de quelques articles ne fait pas de toi un expert. Pour tirer le meilleur parti de ton rendez-vous, arrive avec un esprit ouvert et un esprit de collaboration. Par exemple, tu peux aborder une conversation avec ton médecin de cette façon : « J’ai lu cet article, et il a suggéré ceci. Qu’est-ce que vous en pensez ? »   

Étape 4 : Apporte tes résultats de test

Certains médecins te demanderont de faire des tests à l’avance afin que vous puissiez discuter des résultats. Si tu as déjà fait des tests de manière indépendante, assure-toi d’apporter tes résultats. Il n’est pas facile d’interpréter les résultats des tests par toi-même. Alors si tu as la possibilité de les revoir avec ton médecin allergologue, profites-en !  

Conseils supplémentaires 

L’attente au cabinet du médecin est courante. Ne prévois rien directement après ton rendez-vous. Avoir un temps tampon peut t’aider à rester calme et à ne pas démarrer le rendez-vous stressé ou irrité. 

Les médecins souhaiteraient également pouvoir t’accorder plus de temps. S’ils t’interrompent, ne le prend pas personnellement. Ils ont probablement déjà une idée sur le diagnostic et souhaite te poser des questions d’approfondissement. Comme un détective, ils veulent accéder aux informations essentielles le plus rapidement possible, car le temps est compté. 

Tu as maintenant toutes les astuces pour te sentir prêt pour ton prochain rendez-vous avec ton allergologue. 

 

Participe à la conversation

Suis-nous sur Insta !

GDPR Cookie Consent with Real Cookie Banner